la wild playlist

wild playlist

Une playlist ressources et inspirations du moment pour garder la wild attitude !

De la nature, de l’écologie, de l’ensauvagement, de l’aventure, un brin de survie.

On va du film, au podcast, à la littérature en passant par un peu d’animal movement et des applications de reconnaissance des plantes !

Belles découvertes à vous !

L’homme qui plantait des arbres

Un petit dessin animé qui reprend une nouvelle de Jean Giono écrite en 1953. Réalisé tout en poésie par le dessinateur canadien Frédéric Back avec la voix de Philippe Noiret. L’homme qui plantait des arbres est une histoire autour de l’héritage, du vivant, d’un vieux berger qui plante inlassablement des arbres. Une éloge de la lenteur, de l’écologie et de la simplicité qui n’a pas pris une ride. A regarder avec vos bambins pour leur offrir peut-être un autre regard. A voir ici : https://www.youtube.com/watch?v=n5RmEWp-Lsk

La panthère des neiges

Un film qui réunit le photographe animalier Vincent Munier et l’explorateur Sylvain Tesson réalisé par Marie Amiguet et Vincent Munier. Deux amis à l’affût, face à la grandeur de la nature. Le récit d’un aventurier écrivain suivant un photographe poète, lui-même sur les traces d’une bête mystique. La panthère blanche comme la neige, grise comme la roche des montagnes du plateau tibétain. La fougue d’un photographe qui côtoie le danger pour capturer de précieux clichés et celle d’un écrivain qui côtoie les deux pour trouver les mots justes. Ici chacun suis la piste et observe; l’autre, l’animal, l’homme. Une histoire d’amitié silencieuse, d’aventure, d’une piste que seules des âmes sauvages empreintent. Bande annonce : https://www.youtube.com/watch?v=7Fx0xpdeyT4

Naufragés des Andes

Un documentaire de Gonzalo Arijón qui témoigne de la survie d’un groupe de jeunes suite au crash de leur avion en pleine cordillère des Andes. Loin du film Netflix, (cf.: le cercle des neiges) ici ce sont les vraies personnes dont les témoignages face caméra sont poignants. En Octobre 1972, 45 passagers voyagent de l’Uruguay au Chili mais leur avion s’écrase à 3600 mètres d’altitude au coeur des Andes. La neige rendant invisible la carcasse de l’avion, les recherches sont abandonnées. 17 personnes trouvent la mort lors du crash ou dans les 24h suivantes, 12 autres les mois suivant et 8 lors d’une avalanche. Les 16 rescapés du crash survivent au froid, à la faim, et prennent des décisions difficiles allant à l’encontre de toute éthique : l’anthropophagie. Trois mois plus tard, deux des membres du groupe parviennent à prévenir les secours au terme d’un périple de 10 jours à travers la montagne. Ici pas de matériel high tech de montagne ou d’alpinisme. Juste la faim au ventre, le froid, le vent … un espoir fou, l’envie de vivre. Un reportage à regarder ici : https://www.arte.tv/fr/videos/034884-000-A/naufrages-des-andes/

Terra Nostra, le média qui (ré)veille votre conscience écologique

Ce magazine numérique vulgarise des connaissance scientifiques autour de la Nature et de l’écologie. Je les ai découvert via leurs newsletter “voyage au coeur du vivant”. Et tous les articles qu’ils proposent sont instructifs et nous aident à mieux comprendre les mécanismes naturels et comment ils contribuent à la vie sur terre. Chaque mois de nouveaux articles sont à découvrir sur l’exploration du vivant. A découvrir et soutenir ici : https://fr.tipeee.com/revue-terra-nostra/news. En plus ils travaillent avec le podcast Baleine sous gravillon que je vous invite aussi à mettre dans votre wild playlist.

Des livres pour changer notre rapport au vivant

Question littérature, je vous partage une liste réalisée par Reporterre car je n’aurai pas fait mieux et que ça m’a donné envie de tout lire. Des livres qui invitent à se mettre à la place de l’animal, à comprendre ce qu’ils perçoivent. Des livres engagés qui lient les luttes autochtones de peuples premiers à celles d’activistes écologistes. Des livres qui interrogent la chasse et la mort. Et même Printemps silencieux de Rachel Carson, une mère de l’écologie, que demande le peuple ? La fin des biocides et de la littérature !

Pour découvrir leur sélection : https://reporterre.net/14-livres-pour-changer-notre-rapport-au-vivant?fbclid=IwZXh0bgNhZW0CMTEAAR3tKVU1qqwdxSNrDLSLSReuDivg_2yPZXGJsGgeUvH1WJFMtN0hGyoETio_aem_AfW-hhSLH4iSatNtRtaixWuKkOkIpdE0NI3m9D1cFEo_YRi-hpJnb3fhtCZMG-gF3B65M1lIIJhPwnTiLtTvU6-K

L’animal movement

Je suis persuadée que respecter le vivant, c’est aussi respecter le vivant en nous, dans notre corps, respecter l’animalité et le besoin de mouvement à l’intérieur de nous. C’est pourquoi j’ai décidé de vous parler d’une pratique que j’affectionne particulièrement : l’animal movement. Qu’on appelle aussi animal flow ou primal movement. Ce sont des exercices qui imitent des mouvement d’animaux qui peuvent être associés à de la musculation, des exercices de mobilité ou du yoga. Voici une petite vidéo pour débuter : https://www.youtube.com/watch?v=n2a4LrHunsI&t=1384s

L’application PlantNet

Par ici on est obsédés par les plantes sauvages. Savoir les identifier c’est un super-pouvoir pour manger, survivre, éviter de s’intoxiquer, se soigner et pour avoir un prétexte pour passer des heures dans la nature. Il fallait donc forcément en parler dans cette wild playlist. Dans mon livre j’ai été très critique sur l’utilisation des applications pour identifier les plantes sauvages. Mais entre temps chat GPT et l’intelligence artificielle ont fait un bond. Et comme il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis, je tenais à vous dire, qu’après moult tests très surprenants, Plantnet est vraiment une appli au top pour vous aider à identifier. PAR CONTRE je vous recommande QUAND MÊME, en complément, de TOUJOURS vérifier à l’aide de flores et de vrais livres 🙂


C’est tout pour cette petite wild playlist ! N’hésitez pas à me dire en commentaires si ça vous a plu et si vous avez d’autres références à partager ! Si vous voulez encore plus d’inspirations il y a d’autres articles de ce type sur le blog donc allez vous balader sur le site 😉


A propos de l’auteure :

Alice Fauconnier  illustratrice nature plantes sauvages comestibles forêt dessinatrice graphiste peintre mural écologie survie en sauvagement

Je m’appelle Alice Fauconnier et suis une dessinatrice passionnée par la nature. J’ai créé Little Wild Leaves pour ensauvager vos vies ! .

Panier