A la chasse aux champignons

Ils sont là une grande partie de l’année, mais à partir de septembre, les sous-bois sont de vraies mines d’or. Les températures sont plus fraiches, l’humidité plus preignante, les premières feuilles mortes tombent des arbres… . Toute la forêt est fin prête à entrer en phase de fabrication du précieux humus. Cela grâce au mycelium, ce grand réseau souterrain qui décompose les matières mortes à l’aide des précieux champignons. Une juste alternance de pluies et d’éclaircies, une bonne lune et ils seront là. A commencer par leur roi le Cèpe. Cet article pour vous parler de la forêt et bien sûr du cueilleur-chasseur sauvage qui est en nous. Enfin, pour rappeler quelques bonnes pratiques pour respecter la forêt et vous prémunir d’intoxications. Vous y trouverez aussi un guide des ‘3 champignons simples à identifier’ à télécharger. Bonne lecture !

Aller aux champignons pour révéler le sauvage en vous

champignon automne sauvage illustration forêt
. Cèpe de Bordeaux .

Aller aux champignons est avant tout une belle occasion de se mettre au contact de la Nature. Il faut déjà être à son écoute des semaines durant : quelle est la météo ? Dans quelle phase de la lune sommes-nous ? Aller marcher en forêt, prendre un grand bol d’air mais surtout le faire de façon plus “consciente”. On marche plus lentement, aux aguets, on observe, on étudie, parfois dans les moindres détails, les spécimens rencontrés. Pour une fois, nous quittons les chemins pour nous enfoncer dans ce qu’est vraiment LA FORÊT. S’enfoncer dans ses broussailles et faire du hors piste, découvrir de petits sentiers formés par le passage des animaux. Nous nous immisçons dans la vie bouillonnante de la forêt. Nous redevenons le prédateur ou le cueilleur-chasseur que nous sommes au fond de nous, tout au fond. On les palpe, on les sent, on flaire leur piste, on note les indices de leurs présence, on se met à lire tout un biotope, à reconnaitre un point d’humidité, l’essence des arbres, tous nos sens sont en éveil. Cela laisse imaginer la masse d’informations que devaient maîtriser nos ancêtres, et que nous avons oublié. Mais, c’est là tout au fond de nous.

Votre petit guide des champignons illustré et expliqué :

champignon automne sauvage illustration forêt

Sur la base de mon travail créatif, illustrations réalisées pour mon futur livre ‘Sauvage’ (en cours d’écriture, plus d’info en bas de cet article)

Recevez votre guide illustré à imprimer avec les clefs d’identification de 3 champignons communs, des astuces pour les trouver et les cuisiner. à imprimer et emmener lors de vos ballades :

Guide du mycologue avertit

La forêt est un environnement avec un fonctionnement unique et fascinant. Avec un ingénieux réseau de communication et de recyclage où se côtoient et s’enrichissent matières mortes et vivantes. Le sol a besoin de ses champignons et les champignons ont besoin de ce sol aéré et plein de matières en décomposition. Sans parler de tous les micro organismes et animaux qui y vivent. La cueillette revient à la mode sauf que les forêts se réduisent comme des peaux de chagrins. Les chasseurs cueilleurs étaient bien moins nombreux que nous. Ils avaient bien plus de connaissances sur leur milieu et donc plus de respect et aucune matière non organique à y semer. Il convient donc de respecter quelques règles de bonnes conduite :

respecter l’environnement lors de vos cueillettes de champignons

La cueillette des végétaux et champignons sauvages n’est pas un droit mais une tolérance. Nous sommes autorisés à cueillir à condition de prélever des quantités raisonnables et en respectant les lieux. 

-Il existe des interdictions de cueillir dans des parcs et réserves naturelles, renseignez vous.

– Ne prélevez que ce dont vous avez besoin dans l’immédiat, ou que vous serez en mesure de cuisiner ou conserver une fois chez vous.

-Ne cueillez jamais toute une station, laissez sur place au moins 1/4 des sujets

-Examinez les champignons sur pied en vous accroupissant pour l’observer, vous pouvez dégagez la terre autour pour observer son pied, nul besoin de tuer un champignon ou une plante pour rien.

-Si vous voulez cuisiner sur place sécurisez votre feu (jamais sur des racines d’arbres, dégagez la zone de la moindre brindille, faites un feu de petite taille sur un lit de pierre ou de sable, veillez à l’éteindre)

-Ne laissez pas de trace de votre passage.

consommer des champignons sauvages et sécurité

-Prudence et esprit critique

-Munissez-vous d’une littérature spécialisée complète (avec de nombreux critères d’identification et des photos). Oubliez-moi ces fichues applications sur smartphone ! Vérifiez toute votre récolte.

-Etre sûr à 100% de l’identification en faisant des vérifications à multiples facteurs. Vérifier le dessous du chapeau, la présence de bague, de taches, sa couleur et même ses changements de couleur au toucher. L’odeur aussi est importante.

– Rejetez tous les sujets anormaux, malades, flétris, trop vieux, pourris, ou qui ont mauvaise odeur.

– Séparez les champignons inconnus de votre récolte. Si par grande inadvertance vous mettez une amanite phalloïde avec votre récolte vous contaminerez tout et devrez tout jeter.

-Si vous le pouvez, faites vous accompagner par quelqu’un qui connait les champignons. Auparavant on conseillait d’aller présenter sa récolte en pharmacie, mais à présent les pharmacies sont rares à avoir ces connaissances.

Pour en savoir plus sur les champignons en France : >> http://www.mycofrance.fr

Et sur la forêt :

champignon automne sauvage illustration forêt homme vert
L’homme de l’automne (tirage d’art de la collection d’automne)

A propos de l’auteure :

Je m’appelle Alice Fauconnier et suis une dessinatrice passionnée par la nature. J’ai créé Little Wild Leaves pour ensauvager vos vies ! .

En ce moment je travaille sur l’illustration et l’écriture d’un futur livre : ‘Sauvage, précis illustré d’un retour à la Nature ” sur les plantes sauvages comestibles.

Vous pouvez découvrir et soutenir ce projet d’auto-édition juste là :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier