Secrets d’hiver :

Bien souvent, l’hiver est synonyme d’une nature inhospitalière, d’une météo peu appréciable, de replis vers des intérieurs cozy, confortables et chaleureux… .Mais aussi, de repas de fêtes trop riches, de temps d’écrans qui explosent et de dépression saisonnière. Pourtant, rester au contact de la nature, et de l’extérieur, à cette période a quelques bienfaits pour le corps, mais aussi pour le mental. Cet article pour vous encourager à sortir de votre zone de confort en hiver. Et quelques astuces pour maintenir un lien avec la nature, même par des températures négatives.

froid hiver loups ensauvagement sauvage

brève histoire du confort

Tout d’abord, le fait d’avoir des intérieurs chauffés et aussi confortables est assez récent dans l’histoire de l’humanité. Nos grands parents ne vivaient pas dans tant de luxe. Les maisons n’étaient pas isolées, les sols parfois en terre battue et les chambres non chauffées, on ne chauffait au bois que la pièce de vie principale. Si on remonte encore plus loin dans l’histoire de l’humanité, on remarquera que nos ancêtres chasseurs-cueilleurs ont vécu plusieurs aires glacières et étaient livrés à eux-même dans la nature. Avec de simples peaux de bêtes, des abris de fortune, des grottes…etc. Qu’il vente ou qu’il neige, ils étaient dehors pour trouver leur nourriture. Imaginez deux minutes la résistance et l’endurance de leurs corps… Et ensuite, imaginez l’homme moderne bardé de doudounes, de vêtements techniques, de chaufferettes dès qu’il sort de son canapé… Ridicule n’est-ce pas ? Cette histoire là, de l’Homme chasseur-cueilleur, c’est 9/10eme du temps de l’histoire de l’humanité. Tout notre confort actuel s’est bâtit dans un laps de temps très court. Avec l’agriculture, l’industrialisation puis l’époque de sur-consommation dans laquelle nous vivons actuellement. Nous nous sommes repliés sur un niveau de confort hallucinant qui nous coupe totalement de notre vraie nature. Celle qui sait endurer un confort spartiate, une activité physique quotidienne, des conditions climatiques extrêmes. Nous sommes faits pour ça. Et pourtant nous vivons dans une époque où nous passons nos hivers avachis dans des çanapés, dans des maisons surchauffées, avec des lumières artificielles… Cela nous mène à des problèmes de surpoids, de carences et de dépression…

froid hiver loups ensauvagement sauvage

les bienfaits d’activités extérieures en hiver :

randonnée chaussures automne hiver balade marche bivouac rando trek

Physiquement et mentalement, nous avons besoin de nous tourner vers des environnements extérieurs et naturels. Même si ceux-ci, nous semblent inhospitaliers à cause de leur taux d’humidité ou de leur température. Tout d’abord, le froid et le fait d’être en mouvement dehors renforce les défenses immunitaires. On brûle plus de calories par temps froid et on renforce son métabolisme (le fonctionnement global de son corps.). Par ailleurs, le contact avec un environnement naturel, la lumière naturelle et l’activité physique, permet de prendre soin de sa santé mentale. Il est prouvé que la nature, et en particulier les forêts, améliorent notre bien être global. D’autre part, la santé mentale est liée à nos apports en vitamine D qui régule notre humeur, notre sommeil et d’autres fonctions physiologiques. La vit. D est synthétisée par l’exposition au soleil, notre corps ne la fabrique pas seul. En hiver les journées raccourcissent, le soleil est moins au rendez-vous, il est donc essentiel de sortir capter le moindre rayon de soleil pour faire le plein de cette précieuse molécule.

Les bienfaits du froid :

L’exposition au froid augmente l’activité métabolique globale. Le froid semble avoir un impact sur la longévité et la résistance aux maladies. En effet, le corps humain a tout prévu pour s’adapter grâce au mécanisme de l’hormèse. Une adaptation biologique et métabolique face à un stress environnemental permettant à l’organisme des animaux et des hommes d’être plus fort et résistant. Un stress occasionnel produit par l’exposition au froid entrainerait donc une plus grande résilience du système immunitaire. Le froid ralentit aussi certains processus métaboliques ce qui limite la production de déchets métaboliques comme les radicaux libres.

Le froid a aussi l’avantage de brûler les mauvaises graisses du corps. Dans notre corps, nous stockons deux types de graisses : les tissus adipeux blancs considérés comme néfastes et les tissus adipeux bruns, les bonnes graisses qui nous fournissent de l’énergie. Selon une étude menée par des chercheurs de l’Université de Sherbrooke au Canada en 2012, l’exposition de notre corps à des températures froides peut activer le fonctionnement des graisses brunes, en transformant les graisses blanches en graisse brunes. Le froid améliore aussi la circulation sanguine, ce qui alimentera plus correctement nos cellules, nos organes, et préviendra les varices.

Le froid réduit les inflammations : la cryothérapie fait de plus en plus d’émules dans le monde des sportifs. Le froid a un effet positif sur les crampes et les courbatures, il nous aide à réduire l’inflammation et diminue la douleur localisée. Grâce à la glace, on soigne les entorses, les foulures ou encore les ecchymoses. Le froid réduit les tensions et la fatigue.

Le froid rend heureux : Il libère dans notre corps de l’endorphine, une hormone du bonheur, il équilibre les hormones et améliore la qualité et la profondeur du sommeil. Tout cela participe donc à prendre soin de notre santé mentale.

Des idées pour passer du temps dehors en hiver :

bivouac camp camper hiver nature froid neige

Aller camper en hiver ou sous la neige :

Bien équipés c’est une expérience magique (mal : un cauchemard lourd d’apprentissages pour Homme moderne^^) Il vous faudra, un matelas isolant (vraiment isolant), un sac de couchage spécial hiver (confort -10C°, au moins), des sous-vêtements chauds, un bonnet, idéalement des couvertures polaires et une bouillotte. De quoi faire un feu de camp (briquet, fire-steel, allume feu). De quoi vous réchauffer de l’intérieur : un repas gras, très calorique, et des tisanes.

Adopter le concept du « Friluftsliv » :

un mot norvégien qui veut dire: « vivre à aire ouverte » ou “jouer dehors en hiver”. Les Norvégiens n’hésitent pas à faire plein d’activités en plein air, même quand il fait vraiment froid. Les bébés peuvent être mis à dormir dehors en plein hiver(une pratique qui existe dans les crèches), on encourage les enfants à jouer dehors et les adultes s’adonnent facilement au bain gelé au sortir du sauna.

Apprendre sur la Nature :

Un bon livre sur le sujet et c’est partit pour une balade ! Apprenez à reconnaitre les différentes traces, les plumes des oiseaux, leur chant, les espèces d’arbres, les plantes sauvages comestibles, les champignons, les insectes, les animaux…etc. Une super activité à faire avec des enfants. Vous pouvez aussi apprendre à vous orienter, à pister un animal, à lire la forme des nuages, celle des étoiles (les ciels étoilés en hiver sont souvent sublimes par temps très froid, en général il fait froid car le ciel est dégagé de ses nuages).

Préparer un repas au feu de bois :

Pourquoi ne pas inviter vos amis à un repas un peu spécial ? Vive la fondue, la raclette, le camembert braisé, les chamallows, et le vin chaud !

Se mettre à la Méthode Wim Hof :

Wim Hof est un athlète néerlandais qui a participé à de nombreuses études scientifiques sur les bienfaits du froid. On l’appelle également Iceman ou l’homme de glace. Il a développé une méthode de conditionnement physiologique devenue très populaire dans les milieux sportifs et du bien être. Cette méthode se base sur une exposition régulière et soutenue à un froid intense, sur une méthode de respiration particulière (entre hyperventilation et apnées), et sur la force mentale via la méditation. Wim Hof explique qu’en exposant régulièrement notre organisme au froid tout en utilisant des techniques de respiration spécifiques, il nous est possible de contrôler la réaction de notre Système Nerveux Autonome qui, comme son nom l’indique agit généralement sans action consciente de notre part. Il serait donc possible d’agir consciemment sur certains récepteurs, notamment ceux de la douleur et sur notre système immunitaire. La communauté scientifique s’est intéressée de très près à cette méthode et a pu en observer les résultats. Attention : en cas de graves problèmes de circulation sanguine, ou de faiblesse cardiaque, il semble que cette méthode ne soit guère recommandée.

D’autres idées pour passer du temps dehors :

Jardiner : Jardiner est un bon moyen de passer du temps dehors si vous avez la chance d’avoir un jardin. Il existe beaucoup de plantes à semer et récolter en hiver, planter et tailler des fruitiers, mettre en terre des bulbes de fleurs. Vous pouvez aussi préparer votre jardin, en l’amendant avec du fumier, du paillage, compost…etc.,

Ramasser vos déco de Noël dehors : Pour éviter d’acheter des choses en plastique. Tout ce dont vous avez besoin se trouve dans les bois : pommes de pin, branches d’épiceas, houx, branchages…etc. Pourquoi pas fabriquer vous même une couronne. Cela vous donnera l’occasion d’une ballade et les enfant adoreront.

Fabriquer une mangeoire : L’hiver les oiseaux et les petits rongeurs ont plus de mal à trouver leur nourriture, pourquoi ne pas fabriquer un abri-mangeoire et l’installer dehors ? Cela vous obligera à venir y déposer des miettes de pain ou des graines et sortir.

Aller pic-niquer ou lire au soleil dehors : Les journées sont trop courtes en hiver pour passer son temps à cuisiner ou s’enferme. Décidez plutôt d’un pic-nique à emporter avec un bon livre pour passer du temps dehors et prendre le soleil. En hiver le soleil se lève tard et se couche tôt. L’occasion d’aller admirer un lever ou un coucher de soleil. Se laisser bercer par ses premiers ou derniers rayons pour admirer, prendre le temps, respirer.

Faire du sport dehors : Au lieu de payer des salles de sport ou faire ça chez-vous, en investissant parfois dans un matériel cher et encombrant. Il y a les classiques vélo, la marche, la course à pied. Pourquoi ne pas faire votre séance de musculation dehors, en utilisant des poids naturels (pierres, troncs d’arbres…). Explorer vos capacités en sprintant sur une pente ou en portant du poids. Faire une scéance de hatha yoga, de danse ou un sport de combat dehors. Essayer l’escalade, ou les raquettes à neige ? Le must est de finir par un bain froid dans un lac ou une rivière 😉

J’espère vous avoir donné un maximum d’idées et un autre point de vue sur la saison hivernale. N’hésitez pas à commenter cet article et le partager autour de vous.

Très bel hiver à vous !

A propos de l’auteure :

Je m’appelle Alice Fauconnier et suis une dessinatrice passionnée par la nature. J’ai créé Little Wild Leaves pour ensauvager vos vies ! .

En ce moment je travaille sur l’illustration et l’écriture d’un futur livre : ‘Sauvage, précis illustré d’un retour à la Nature ” sur les plantes sauvages comestibles.

Découvrez et soutenez mon projet d’auto-édition :

Sources :

https://www.wimhofmethod.com/science

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4034215/

Wim Hof, La méthode Wim Hof : la thérapie par le froid pour devenir fort, heureux et en bonne santé,

Scott Carney, Tout ce qui ne nous tue pas – A la découverte de notre extraordinaire potentiel, ed. Amphora, 2017

Fabien Leblond, David Manise, Instinct, reconnectez-vous à votre héritage biologique, pour un mode de vie et un entrainement naturel, ed. Amphora, 2020

https://www.geo.fr/voyage/en-quoi-consiste-le-friluftsliv-cette-expression-qui-designe-la-passion-norvegienne-pour-la-vie-au-grand-air-212229

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier